L'organisation, pas ma tasse de thé ! - Roger Carter

Mon blogue

L'organisation, pas ma tasse de thé !

L'organisation, pas ma tasse de thé ! - Roger Carter

C’était un vrai problème, pour moi, de voyager avant que je découvre que je pouvais beaucoup mieux m’organiser. J’ai utilisé la méthode de ma compagne. C’était très facile. Je commençais par aligner sur mon lit, tous les vêtements que je voulais emporter par genre, les pantalons ensembles, ainsi que les chemises, les sous-vêtements, etc. J’avais une vue plus ouverte de ce que je prenais, et les doublons se voyaient immédiatement. Je ne prends plus trois pulls en laine, deux suffisent en général. J’évite d’avoir dix paires de chaussettes, ou seulement quatre caleçons alors que je pars pour dix jours. De plus, j’assortis plus facilement les ensembles. Je mets les couleurs qui s’harmonisent les unes à côté des autres. J’établis ce que je mettrais pour chaque circonstance, pour chaque occasion, avant de partir, ce qui me fait gagner beaucoup de temps. J’ai eu une vraie chance que cette méthode me soit enseignée.

Quand j’ai rencontré ma femme, elle avait envie de partir pour l’autre bout du monde. J’ai tout fait pour la retenir, et nous nous sommes mariés moins d’un an après notre rencontre. Elle m’a montré ses astuces pour préparer mes bagages correctement, de mon côté, je lui ai enseigné la taille des arbres fruitiers. Passionné par le jardinage, j’ai toujours réussi à passer une partie de mon weekend à tailler, désherber ou planter. J’ai un terrain de grandes proportions. J’ai eu plusieurs années pour le façonner. J’aime jardiner autant que de préparer un bon repas. Ce sont deux qualités que ma conjointe apprécie. Par contre, je préfère appeler des professionnels pour des travaux, comme pour le remplacement toiture Rosemere. Quand nous avons refait la salle à manger, elle a insisté pour que nous prenions une grande table.

Elle adore recevoir des invités et elle anime les conversations tout autant qu’elle veille au confort de chacun. C’est une complicité totale qui nous unit, dans ces moments. D’un côté, et parfois, pendant tout un après-midi, je cuisine le repas. Le soir arrive, et ma femme se charge d’animer la soirée et de prendre soin de nos invités. Accueillir une dizaine de convives ne nous effraie pas et nous avons déjà organisé un repas pour trente personnes. Lorsque nous fêtons nos anniversaires, car nous sommes nés à deux jours d’intervalle, nous aimons festoyer avec nos amis. La décoration est thématique et nous la changeons chaque année. J’adore ces instants magiques, quand la maison est entièrement transformée.