Un cadeau de grand-père - Roger Carter

Mon blogue

Un cadeau de grand-père

Un cadeau de grand-père - Roger Carter

Mon fils, Ethan 13 ans, passe beaucoup de temps avec son grand-père, mon beau-père Jean, ces dernières semaines, à l’observer dans son travail. En effet, il travaille dans la construction, et cela, depuis plus de vingt ans maintenant. En le voyant observer son grand-père, j’aurais également aimé faire la même chose avec mon père, mais mon père lui, est un homme d’affaires, un travail qui ne me passionne pas vraiment. Ethan a en lui, le même sang de son grand-père qui coule dans ses veines. Car dernièrement, il a voulu construire une cabane dans notre jardin et il a réussi à dessiner un joli plan sans l’aide de personne. Le weekend dernier, mes beaux-parents sont passés chez nous, alors que j’étais chez le médecin avec mon fils, pour son traitement de l acné. Quand nous sommes revenus, Jean l’a aidé à construire la cabane qu’il avait dessinée. Selon Jean, en général, le plan est très bien, sauf à quelques détails près, ce qui est normal, vu son jeune âge.  Les matériaux pour la construction de la cabane ont été achetés dans la semaine même, il n’attendait que son grand-père pour commencer les travaux. Il était vraiment très excité en voyant Jean débarquer à la maison le samedi suivant. Il n’avait même pas le temps de reprendre son souffle, qu’Ethan s’était déjà précipité pour l’emmener dans la cour, là où il veut construire sa cabane.

Je les ai aussi aidés, même si je n’y connais pas grand-chose dans ce domaine. C’était pour laisser ma femme et sa mère, seules, au cas où elles auraient des choses à se raconter, parce qu’évidemment, c’est toujours le cas. Ce qui m’a le plus impressionné, c’est que Jean a réussi à bâtir la structure de la cabane, en quelques heures seulement, ce n’est pas pour rien qu’il est expert en construction de maison. Avant même l’heure du dîner, on avait déjà réalisé, presque la moitié des travaux. Et on s’est remis au travail juste après le repas, sans même prendre une pause. Mon beau-père voulait tellement faire plaisir à Ethan. À la fin de la journée, la cabane était presque finie, il ne restait plus que les finitions. Le dimanche matin, Ethan et Jean, avec l’aide d’un voisin, ont fait les finitions. C’était malheureusement sans moi, car j’avais un rendez-vous important que je ne pouvais déplacer. À la fin, c’était une très jolie cabane pour enfants. Une cabane, à la fois moderne et classique. Ethan était tout simplement aux anges d’avoir fait cette cabane avec son grand-père adoré. Et pour sa part, Jean était aussi heureux d’avoir réalisé tous ces travaux pour faire plaisir à son petit-fils.